LXRandCo fait part d’une croissance robuste des produits sur 12 mois pour le deuxième trimestre de 2018 alors que la société entame un plan stratégique mis à jour axé sur l’expansion des marges et la génération de flux de trésorerie durables

 La Société entame un examen stratégique pour identifier et évaluer des alternatives possibles de dégagement de valeur

Montréal, le 14 août 2018 — LXRandCo, Inc. (« LXRandCo » ou la « Société ») (TSX : LXR, LXR.WT), détaillant omnicanal international qui offre des sacs à main et des accessoires rétro de luxe de grandes marques, a publié aujourd’hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre et le premier semestre clos le 30 juin 2018. Comme le permettent les lois applicables et la Bourse de Toronto, les résultats de la Société pour le deuxième trimestre et le semestre clos le 30 juin 2018 n’ont pas été examinés par les vérificateurs de la Société à l’heure actuelle, conformément aux pratiques antérieures de la Société, en raison de certaines activités d’audit réalisées dans le cours normal et qui ne sont pas encore achevées.

« Nous avons entamé un nouveau chapitre dans l’histoire de LXRandCo avec l’amorce de notre plan stratégique remanié visant à permettre à la Société de réaliser son plein potentiel, axé sur la croissance disciplinée de notre chiffre d’affaires, l’augmentation des marges et la génération de flux de trésorerie durables », a déclaré Steven Goldsmith, président et chef de la direction de LXRandCo Inc. « La croissance robuste de nos produits sur 12 mois continue de témoigner de la demande des consommateurs et des partenaires de détail pour l’offre unique de produits de luxe rétro de LXRandCo. Le BAIIA ajusté continue de refléter la recherche passée de la Société de la demande non satisfaite pour ses magasins d’une manière non rentable et non efficiente, avant la mise en œuvre de notre plan stratégique remanié à la toute fin du deuxième trimestre de cette année, ainsi que les coûts initiaux d’exécution du plan remanié. »

 

« Fait important, nos progrès en matière de gestion du fonds de roulement, notamment une amélioration de l’efficacité des achats, de la gestion de trésorerie et du contrôle des coûts, ont donné lieu à une diminution importante des flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation comparativement au premier trimestre de cette année. Nous nous attendons à commencer à voir l’incidence positive continue du plan remanié sur nos résultats, y compris une amélioration continue des flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation, au cours du troisième trimestre. LXRandCo est toujours en excellente position pour garantir son succès à long terme au sein du secteur rapidement émergent des produits de luxe rétro. Je suis encouragé par les progrès initiaux accomplis à l’égard de notre plan stratégique remanié et je demeure enthousiaste à l’égard du potentiel de notre société. »

 

À la suite de la nomination de Steven Goldsmith à titre de nouveau président et chef de la direction, et de l’annonce subséquente du plan stratégique remanié de la Société et de sa mise en œuvre (voir « Annonce liée au plan stratégique remanié » ci-dessous), le président et chef de la direction avait l’intention de régler certaines questions liées à l’exploitation et à la comptabilité (p. ex., fermetures de magasins, dénombrement des stocks, structure des coûts) avant la fin du deuxième trimestre de 2018, afin d’être en mesure de publier les résultats financiers au troisième trimestre de 2018 et pour l’avenir en permettant aux actionnaires d’évaluer clairement l’incidence du plan stratégique remanié sur les résultats financiers de la Société.

 

Faits saillants financiers du deuxième trimestre clos le 30 juin 2018

(tous les chiffres comparables s’appliquent au deuxième trimestre clos le 30 juin 2017 – retraités1)

  • Les produits nets ont augmenté de 39 % pour s’établir à 9,9 millions de dollars, contre 7,2 millions de dollars;
  • Le réseau de détaillants comptait 119 magasins, comparativement à 61 au 30 juin 2017. Au cours du trimestre, la Société a ouvert 16 magasins, ce nombre ayant été contrebalancé par la fermeture de 32 magasins (y compris 14 magasins en raison de la faillite et de la cessation des activités du partenaire de détail, The Bon-Ton Stores, Inc., et de 15 de ses 27 magasins en Europe étant donné la décision de la Société de fermer tous ses magasins en Europe et de mettre l’accent sur sa présence sur le marché du détail aux É.-U. et au Canada seulement);
  • La productivité moyenne du chiffre d’affaires des 37 magasins de la Société qui étaient ouverts depuis au moins 12 mois s’est établie à environ 2 044 $ au pied carré;
  • Les produits tirés du commerce électronique ont augmenté, s’établissant à 6,3 % des produits nets, comparativement à 6,2 % des revenus nets.
  • La marge brute a augmenté de 3,4 % pour s’établir à 2,1 millions de dollars, contre 2,0 millions de dollars. En excluant la charge pour freinte liée au stock excessif, en raison du grand nombre de fermetures de magasins et d’une période prolongée depuis le dénombrement des stocks précédent, la marge brute a augmenté de 21 %, atteignant 2,5 millions de dollars, comparativement à 2,0 millions de dollars au cours du trimestre ayant pris fin le 30 juin 2017;
  • La marge bénéficiaire brute a été de 21,2 % des produits nets, contre 28,4 %; Avec l’exclusion de la hausse de la charge pour freinte de la Société pendant le trimestre clos le 30 juin 2018, la marge bénéficiaire brute aurait été de 24,8 %.
  • La perte nette s’est établie à 9,2 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2018, comparativement à 45,7  millions de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2017. La perte nette pour le trimestre clos le 30 juin 2018 comprend une réduction de la valeur du goodwill de 3,7 millions de dollars;
  • Le BAIIA ajusté (une mesure non conforme aux IFRS) s’est élevé à (5,4) millions de dollars, comparativement à (0,6) million de dollars. En excluant les emplacements européens et Burlington de la Société, le BAIIA ajusté pour le trimestre clos le 30 juin 2018 a été de (4,4) millions de dollars, comparativement à (0,5) million de dollars;
  • La perte nette ajustée (une mesure non conforme aux IFRS) a été de 6,1 millions de dollars, contre 0,9 million de dollars. En excluant les emplacements européens et Burlington de la Société, la perte nette ajustée pour le trimestre clos le 30 juin 2018 s’est établie à 5,0 millions de dollars, comparativement à 0,7 million de dollars;
  • Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation pour le trimestre clos le 30 juin 2018 se sont améliorés considérablement, passant de 4,5 millions de dollars à 2,7 millions de dollars.

Faits saillants opérationnels du deuxième trimestre clos le 30 juin 2018

  • À la fin du deuxième trimestre, LXRandCo a entamé la mise en œuvre d’un plan stratégique remanié visant à ce que la Société soit en mesure de réaliser son plein potentiel, en insistant plus particulièrement sur une approche disciplinée de la croissance du chiffre d’affaires, l’augmentation des marges et la production de flux de trésorerie durables. En vertu du plan remanié, la Société recentrera sa présence physique dans le domaine du commerce de détail uniquement au moyen de partenariats de choix situés seulement aux États-Unis et au Canada. À cette fin, la Société a également procédé à la fermeture de 15 de ses 27 magasins européens, le reste de ces magasins ayant été fermés après la fin du trimestre. Les activités européennes de la Société ont subi l’incidence négative de coûts liés aux magasins plus élevés que leurs homologues nord-américains et d’une portée insuffisante critique. Après la fin du trimestre, la Société a fermé la totalité de ses 16 magasins exploités avec son partenaire de détail Burlington, qui affichaient des résultats inférieurs à ceux des autres partenaires de détail de la Société. Les renseignements complets sur le plan stratégique remanié de la Société sont décrits dans le communiqué de presse de la Société publié le 13 juin 2018.
  • Ajout de Lauri Kien Kotcher et de Stephane Guerin à titre de nouveaux administrateurs indépendants.

Amorce du processus d’examen stratégique

Parallèlement à la mise en œuvre du plan stratégique remanié de la Société, le conseil d’administration de LXRandCo, avec le soutien de la direction, a mis sur pied un comité spécial d’administrateurs indépendants (le « Comité d’examen stratégique ») ayant pour mandat de relever et d’évaluer un large éventail de possibilités stratégiques et financières se présentant à la Société pour dégager la valeur de la plateforme omnicanal unique de LXRandCo. Ces possibilités pourraient inclure, entre autres éléments, des solutions de financement par actions afin de soutenir la réalisation continue du plan stratégique remanié de la Société, la vente d’une partie ou de la totalité de la Société, la vente de certains actifs de la Société, une fusion ou autre regroupement d’entreprise avec une autre partie, toute combinaison de ce qui précède ou autres opérations stratégiques. Le conseil d’administration n’a pas d’échéancier établi pour l’évaluation des possibilités, et rien ne garantit qu’une option ou une autre sera mise en œuvre. La Société n’a pas l’intention de procéder à des annonces ou à des mises à jour à moins ou jusqu’à ce qu’elle établisse que la divulgation de renseignements additionnels soit appropriée ou nécessaire. Le Comité d’examen stratégique sera présidé par Stephane Guerin et compte parmi ses membres Javier San Juan et Lauri Kien Kotcher.

Analyse des résultats du deuxième trimestre 2018

À moins d’indication contraire, tous les montants sont indiqués en dollars canadiens. Certains paramètres, y compris ceux exprimés sur une base rajustée, sont des mesures non conformes aux IFRS. Voir « Mesures non conformes aux IFRS » ci-après. Pour un rapprochement entre les mesures non conformes aux IFRS et leur mesure la plus directement comparable, calculée conformément aux IFRS, voir « Principales informations financières consolidées » ci-après.

Voici un aperçu des résultats financiers de LXRandCo pour le trimestre clos le 30 juin 2018, comparativement au trimestre clos le 30 juin 2017 (retraités1).

Produits nets

Les produits nets ont augmenté de 39 %, se chiffrant à 9,9 millions dollars au trimestre clos le 30 juin 2018 par rapport à 7,2 millions de dollars au trimestre clos le 30 juin 2017. La hausse des revenus nets est essentiellement attribuable à l’augmentation des ventes de LXRandCo, qui exploitait 58 magasins de plus à la fin du trimestre clos le 30 juin 2018 qu’à la fin du trimestre clos le 30 juin 2017. Le réseau de détaillants de LXRandCo comptait 119 magasins au 30 juin 2018, comparativement à 61 magasins au 30 juin 2017. Au cours du trimestre clos le 30 juin 2018, 16 nouveaux magasins ont été ouverts, tous avec un partenaire de détail existant aux États-Unis. LXRandCo a fermé 32 magasins au cours de la période, dont 17 aux États-Unis, trois en Allemagne et deux au R.-U. La hausse des produits nets est également attribuable à un autre trimestre de croissance des produits tirés du commerce électronique à 0,6 million de dollars.

Marge brute

La marge brute a augmenté de 3,4 %, se chiffrant à 2,1 millions de dollars au trimestre clos le 30 juin 2018, par rapport à 2,0 millions de dollars au trimestre clos le 30 juin 2017. Cette hausse est principalement attribuable à celle des produits nets.

La marge bénéficiaire brute s’établissait à 21,2 % au trimestre clos le 30juin 2018, par rapport à 28,4 % au trimestre clos le 30 juin 2017. La diminution de la marge bénéficiaire brute est imputable à plusieurs facteurs, dont les suivants :

 

Frais de vente, généraux et d’administration

 

Les frais de vente, généraux et d’administration se sont chiffrés à 7,0 millions de dollars au trimestre clos le 30 juin 2018, comparativement à 2,9 millions de dollars au trimestre clos le 30 juin 2017.

Cette augmentation est imputable à plusieurs facteurs, dont les suivants :

  • Expansion du réseau de vente au détail, ce qui a entraîné une augmentation des salaires et autres coûts liés au personnel des magasins de 0,9 million de dollars à 2,7 millions de dollars au cours du trimestre clos le 30 juin 2018, contre 1,8 million de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2017;
  • Augmentation des coûts de redéploiement des stocks et des agencements des magasins Bon-Ton dans de nouveaux emplacements en plus des coûts de fermeture de magasins de Burlington (0,2 million de dollars);
  • Augmentation des coûts de fermeture de magasins en raison de la Société procédant à la fermeture de la totalité de ses 27 magasins en Europe (0,4 million de dollars);
  • Augmentation du nombre d’employés au siège social et d’employés de soutien;
  • Frais liés au statut de société ouverte, notamment les honoraires de services professionnels et de services-conseils.

 

Les frais de vente, généraux et d’administration ont représenté 69,9 % des produits nets pour le trimestre clos le 30 juin 2018, par rapport à 40,0 % des produits nets au trimestre clos le 30 juin 2017. Comparativement au trimestre précédent de l’exercice considéré, les frais de vente, généraux et d’administration ont été en hausse de 10,8 %, principalement en raison de l’augmentation des coûts liés à la fermeture de magasins et aux salaires du réseau de vente au détail et du siège social.

 

Le nombre d’employés a augmenté de 176 au cours du trimestre clos le 30 juin 2018, s’établissant à 399, comparativement à 223 employés au 30 juin 2017.

Perte nette

La perte nette s’est établie à 9,2 millions de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2018, comparativement à 45,7  millions de dollars pour le trimestre clos le 30 juin 2017. L’augmentation de la rentabilité est en grande partie imputable à la diminution des frais de vente, généraux et d’administration. D’autres facteurs ayant contribué à la perte nette de chacune des périodes ont été une perte de valeur du goodwill de 3,7 millions de dollars au cours du trimestre clos le 30 juin 2018 et une charge pour excédent de la juste valeur des actifs nets acquis de 43,1 millions de dollars au cours du trimestre clos le 30 juin 2017.

Perte nette ajustée

La perte nette ajustée s’est chiffrée à 6,1 millions de dollars au trimestre clos le 30 juin 2018, comparativement à une perte nette ajustée de 0,9 million de dollars au trimestre clos le 30 juin 2017. Cette augmentation est attribuable aux facteurs susmentionnés.

BAIIA ajusté

Le BAIIA ajusté a été de (5,4) millions de dollars au trimestre clos le 30 juin 2018, comparativement à (0,6) million de dollars au trimestre clos le 30 juin 2017. Cette augmentation est principalement due aux facteurs susmentionnés. La marge du BAIIA a été de (54,2) % des produits nets au trimestre clos le 30 juin 2018, contre (8,2) % des produits nets au trimestre clos le 30 juin 2017. Cette baisse est principalement due aux facteurs susmentionnés.

Les états financiers intermédiaires condensés consolidés non audités afférents ont été préparés par la direction selon le postulat de continuité d’exploitation, ce qui laisse supposer que la Société poursuivra ses activités dans un avenir prévisible et qu’elle sera en mesure de réaliser ses actifs et de s’acquitter de ses passifs et obligations dans le cours normal des affaires dans un avenir prévisible. Comme en témoignent les états financiers intermédiaires condensés consolidés non audités afférents, au cours du semestre clos le 30 juin 2018, la Société a subi une perte nette de 13,5 millions de dollars et ses sorties de trésorerie liées aux activités d’exploitation s’établissaient à 10,0 millions de dollars. Le recours au postulat de continuité d’exploitation pourrait être inapproprié. Ces résultats soulèvent des doutes quant à la capacité de la Société de poursuivre son exploitation dans l’année qui suit la date à laquelle les états financiers modifiés et retraités sont diffusés, sans obtenir des ressources financières supplémentaires ou parvenir à réaliser son plan stratégique modifié.

Les états financiers ne comprennent aucun rajustement des montants ni des catégories d’actifs et de passifs, qui pourrait être nécessaire si la Société n’est pas en mesure de poursuivre son exploitation.

Notes

La Société a l’intention de retraiter ses résultats financiers pour les exercices clos le 31 décembre 2017 et 2016. Le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2017 sont notamment retraités. La direction a établi qu’un retraitement des états financiers consolidés initialement déposés pour les périodes énoncées est nécessaire en ce qui a trait au traitement comptable de la contrepartie en actions découlant de l’acquisition de LXR Produits de Luxe International Inc. (« LXR International ») ayant eu lieu le 9 juin 2017 (l’« Acquisition de LXR ») ainsi que d’autres changements recensés. Le retraitement prévu n’a pas d’incidence sur les flux de trésorerie globaux passés et actuels de la Société.

Les résultats de la Société pour le deuxième trimestre et le semestre clos le 30 juin 2018 n’ont pas été examinés par les vérificateurs de la Société à l’heure actuelle, conformément aux pratiques antérieures de la Société, en raison de certaines activités d’audit réalisées dans le cours normal et qui ne sont pas encore achevées.

États financiers consolidés et rapport de gestion

Les états financiers consolidés condensés intermédiaires non audités de la Société pour la période de trois mois close le 30 juin 2018 ainsi que le rapport de gestion qui s’y rapporte sont accessibles sur le site Web de la Société au http://investors.lxrco.com/financials-reports-information et dans le profil de la Société sur SEDAR à www.sedar.com.

Conférence téléphonique

Une conférence téléphonique pour discuter des résultats du deuxième trimestre est prévue demain, le mercredi 15 août 2018, à 8 h 30 (HE). Il est possible de participer à la conférence téléphonique en composant le 647 427-7450 ou le 1 888 231-8191, ou au moyen d’Internet en se rendant à l’adresse http://investors.lxrco.com/events-and-webcasts.

La conférence téléphonique sera archivée et pourra être écoutée de nouveau à la fois par téléphone et sur Internet environ une heure après sa tenue. Pour accéder à la conférence téléphonique archivée par téléphone, composez le 1 855 859-2056 ou le 416 849-0833 et entrez le mot de passe 5292504, suivi du carré. On pourra accéder à l’enregistrement téléphonique jusqu’au mercredi 22 août 2018 à minuit. Pour accéder à la conférence téléphonique archivée sur Internet, rendez-vous à l’adresse http://investors.lxrco.com/events-and-webcasts.

À propos de LXRandCo

LXRandCo est un détaillant multicanal d’envergure internationale qui connaît une croissance rapide et qui propose des sacs à main de luxe rétro ainsi que d’autres articles de luxe personnels. LXRandCo trouve et authentifie des produits d’occasion de grande qualité de marques emblématiques telles que Hermès, Louis Vuitton, Gucci et Chanel, entre autres, et les vend à des prix attrayants dans un réseau de détaillants principalement situés dans de grands magasins aux États-Unis et au Canada, grâce à ses activités de vente de gros exercées principalement aux États-Unis, ainsi que sur son site Web de commerce électronique, www.lxrco.com.

Pour des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec :

Audrey Lara

Lawrence Chamberlain

Chef de la direction financière

Relations avec les investisseurs

LXRandCo, Inc.

LodeRock Advisors

+1 514 718-9541.

audrey.l@lxrco.com

 

1 416 519-4196

lawrence.chamberlain@loderockadvisors.com

 

Mise en garde à l’égard des énoncés prospectifs

Certains énoncés dans le présent communiqué sont de nature prospective et constituent des informations prospectives ou des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables (collectivement les « énoncés prospectifs »). En général, bien que non systématiquement, on reconnaît les énoncés prospectifs à l’emploi de termes comme « perspective » ou « objectif » ou de verbes, à la forme affirmative ou négative, comme « peut », « pourrait », « serait », « sera », « s’attendre à », « compter faire », « estimer », « prévoir », « projeter de », « chercher à », « croire », « devoir », « planifier », « continuer » ou des expressions semblables qui laissent présager des résultats ou des événements futurs. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué comprennent, sans s’y limiter, des déclarations à l’égard des objectifs futurs et des stratégies visant l’atteinte de ces objectifs, notamment les ouvertures de nouveaux magasins ainsi que d’autres déclarations relatives aux convictions, aux plans, aux estimations et aux intentions de la direction et les énoncés semblables concernant des événements futurs prévus, des résultats, une perspective, des circonstances, un rendement ou des attentes qui ne correspondent pas à des faits passés. Les énoncés prospectifs reflètent les attentes, les hypothèses et les convictions actuelles de la direction, qui sont basées sur les renseignements qui lui sont alors accessibles, ce qui englobe les hypothèses à propos des revenus continus en fonction du rendement passé, l’expérience passée de la direction, la perception de la conjoncture et des tendances qui ont cours, les développements futurs prévus et d’autres facteurs que la direction juge appropriés. Pour ce qui est des énoncés prospectifs que contient le présent communiqué, la direction a formulé certaines hypothèses en ce qui concerne notamment la capacité de la Société d’atteindre ses objectifs et de mettre en œuvre ses stratégies, la capacité de la Société de réaliser ses projets et ses plans futurs, en postulant que lesdits projets et plans iront de l’avant comme prévu, la croissance prévue des revenus tirés du cybercommerce de la Société, le nombre prévu et le calendrier des ouvertures de magasins en Amérique du Nord et à l’étranger, la conclusion de nouveaux partenariats de vente au détail ou l’expansion des partenariats existants en Amérique du Nord et à l’étranger, la capacité de la Société de se procurer des produits, le positionnement concurrentiel de la Société dans le secteur des articles rétro de luxe de même que les convictions et les intentions concernant la propriété de marques de commerce et de noms de domaine importants qui sont utilisés dans la commercialisation, la distribution et la vente des produits de la Société, ainsi que les hypothèses concernant les taux de croissance économique et du marché en général, les taux de change, les taux d’intérêt et l’intensité concurrentielle.

Il est recommandé aux lecteurs de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs, car rien ne garantit que les circonstances ou les résultats futurs, ou les résultats que prévoient ou laissent supposer ces énoncés prospectifs, se concrétiseront, ou encore que les plans, les intentions ou les attentes sur lesquels reposent ces énoncés prospectifs se produiront.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont tous visés par les présentes mises en garde. Par ailleurs, sauf indication contraire, ces énoncés prospectifs sont présentés à la date du présent communiqué et, à l’exception de ce que prévoit expressément la loi applicable, la Société n’est nullement tenue de mettre à jour les énoncés prospectifs ni de les réviser, peu importe s’il existe de nouveaux renseignements, un nouvel événement entrant en ligne de compte ou toute autre raison.

Le lecteur est prié de noter que les résultats réels qui seront obtenus pourraient différer considérablement des résultats décrits dans le présent communiqué. Par conséquent, LXRandCo n’allègue aucunement que les résultats réels qui seront obtenus seront les mêmes, en tout ou en partie, que ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs.

Principales données financières consolidées

Le tableau suivant résume les résultats récents de LXRandCo pour les périodes indiquées :

 

Pour le trimestre clos le

30 juin

Pour le semestre clos le

30 juin

États consolidés de la perte et de la perte globale :

2018

2017

2018

2017

 

 

 

 

 

Revenus nets..................................................................................

9 940 014 $

7 174 723 $

19 912 528 $

13 320 685 $

Coût des ventes..........................................................................

7 831 998

5 136 572

   15 445 691  

9 478 026

Marge brute...................................................................................

2 108 016

         2 038 151

   4 466 837   

3 842 659

Frais de vente, frais généraux et frais d’administration......

6 948 914

2 872 517

   13 219 641

 5 455 144

Charge d’amortissement...........................................................

 174 197

 73 395

 444 224

 156 387

Perte de valeur du goodwill.....................................................

3 683 987

 —

    3 683 987

 —

Résultats des activités d’exploitation......................................

 (8 699 082)

 (907 761)

 (12 881 015)

 (1 768 872)

Frais financiers...........................................................................

 496 959

 308 222

774 374

 666 793

Coûts d’extinction de la dette..................................................

 —

 612 939

 —

 612 939

Perte (gain) de change...............................................................

 (72 306)

 (72 355)

 (249 251)

 (3 275)

Variation de la juste valeur des actions privilégiées convertibles rachetables............................................................

188 355

226 101

Dividendes en actions privilégiées convertibles rachetables...................................................................................

48 112

Variation de la juste valeur des bons de souscription..........

257 532

Gain non récurrent découlant d’un regroupement réalisé par étapes.....................................................................................

(1 465 090)

Excédent de la juste valeur sur les actifs nets acquis...........

43 081 701

43 081 701

Coûts d’acquisition non récurrents.........................................

774 785

774 785

Gain à l’échéance de bons de souscription............................

(2 401 402)

Perte avant impôt sur le revenu...............................................

 (9 123 735)

 (45 801 408)

 (13 406 138)

 (43 567 068)

Charge fiscale

 

 

 

 

Exigible........................................................................................

38 661

85 876

38 661

86 996

Différé..........................................................................................

(197 531)

44 000

(197 531)

 

38 661

(111 655)

82 661

(110 535)

Perte nette pour la période........................................................

 (9 162 396)

 (45 689 753)

 (13 488 799)

 (43 456 533)

Autres éléments du résultat global

 

 

 

 

Écart de conversion cumulé.....................................................

(69 019)

127 987

(69 019)

32 263

Perte globale pour la période....................................................

(9 231 415)

(45 561 766)

(13 557 819)

(43 424 270)

 

 

 

 

 

 

 

Le tableau qui suit présente un rapprochement de la perte nette au BAIIA et au BAIIA ajusté pour les périodes indiquées :

 

Pour le trimestre clos le

30 juin

Pour le semestre clos le

30 juin

Rapprochement de la perte nette au BAIIA et au BAIIA ajusté :

2018

2017

2018

2017

Perte nette......................................................................................

 

 

(9 162 396 $)

 

 

(45 689 753 $)

 

 

(13 488 799 $)

 

 

(43 456 533 $)

Charge d’amortissement...............................................................

 174 197

 73 395

 444 224

 156 387

Frais financiers...............................................................................

 496 959

 308 222

 774 374

 666 793

Charge fiscale.................................................................................

 38 661

 (111 655)

 82 661

 (110 535)

BAIIA..............................................................................................

 (8 452 579)

 (45 419 791)

 (12 187 540)

 (42 743 888)

BAIIA ajusté :

 

 

 

 

Coûts d’extinction de la dette..................................................

 —

 612 939

 —

 612 939

Perte (gain) de change...............................................................

 (72 306)

 (72 355)

 (249 251)

 (3 275)

Variation de la juste valeur des dividendes en actions privilégiées convertibles rachetables......................................

 

 —

 

188 355

 

 —

 

 226 101

Dividendes en actions privilégiées convertibles rachetables...................................................................................

 —

 —

 —

48 112

Variation de la juste valeur des bons de souscription..........

 —

 —

 —

 257 532

Gain non récurrent découlant d’un regroupement réalisé par étapes.....................................................................................

 —

 —

 —

 (1 465 090)

Excédent de la juste valeur sur les actifs nets acquis...........

43 081 701

43 081 701

Coûts d’acquisition non récurrents.........................................

774 785

774 785

Gain à l’échéance de bons de souscription............................

(2 401 402)

Perte de valeur du goodwill.....................................................

3 683 987

3 683 987

Charge de rémunération fondée sur des actions...................

 (547 732)

 247 439

 (459 226)

735 975

BAIIA ajusté.................................................................................

 (5 388 630)

 (586 927)

 (9 212 030)

 (876 510)

Marge du BAIIA ajusté..............................................................

 (54,2 %)

 (8,2 %)

 (46,3 %)

 (6,6 %)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tableau suivant présente un rapprochement de la perte nette à la perte nette ajustée pour les périodes indiquées :

 

Pour le trimestre clos le

30 juin

Pour le semestre clos le

30 juin

Rapprochement de la perte nette à la perte nette ajustée :

2018

2017

2018

2017

 

 

 

 

 

Perte nette...................................................................................

                (9 162 396)

               (45 689 753)

               (13 488 799)

               (43 456 533)

Perte nette ajustée :

 

 

 

 

Coûts d’extinction de la dette...............................................

612 939

612 939

Perte (gain) de change............................................................

(72 306)

(72 355)

(249 251)

(3 275)

Variation de la juste valeur des dividendes en actions privilégiées convertibles rachetables...................................

 

 

188 355

 

 

226 101

Dividendes en actions privilégiées convertibles rachetables................................................................................

48 112

Variation de la juste valeur des bons de souscription.......

257 532

Gain non récurrent découlant d’un regroupement réalisé par étapes..................................................................................

(1 465 090)

Excédent de la juste valeur sur les actifs nets acquis........

43 081 701

43 081 701

Coûts d’acquisition non récurrents......................................

774 785

774 785

Gain à l’échéance de bons de souscription.........................

(2 401 402)

Perte de valeur du goodwill..................................................

3 683 987

—              

3 683 987

Charge de rémunération fondée sur des actions................

 (547 732)

 247 439

 (459 226)

 735 975

Perte nette ajustée.....................................................................

 (6 098 447)

 (856 889)

 (10 513 289)

 (1 589 155)

 

Le tableau suivant fait état des principales données quant au réseau de magasins de détail pour les périodes indiquées :

 

Pour le trimestre clos le

30 juin

Pour le semestre clos le

30 juin

Principales données du réseau de magasins de détail :

2018

2017

2018

2017

 

 

 

 

 

Nombre de magasins, au début de la période

135

47

133

46

Ouvertures de magasin

16

15

23

18

Fermetures de magasin

32

1

37

3

Nombre de magasins, à la fin de la période

119

61

119

61

 

For further information: Audrey Lara, Chef de la direction financière, ,LXRandCo. Inc., 1 514 718-9541., audrey.l@lxrco.com; Lawrence Chamberlain, LodeRock Advisors, Relations avec les investisseurs, 1 416 519-4196, lawrence.chamberlain@loderockadvisors.com